Les pistes rurales, pilier du développement

06/07/2018
Les pistes rurales, pilier du développement

Désenclavement des zones rurales les plus reculées

Récemment nommé représentant du PNUD au Togo, Damien Mama a débuté des visites de terrain.

Il s’est rendu jeudi dans plusieurs localités agricoles raccordées par une nouvelle piste rurale entre Assahoun, Anyron et Gapé Kpédzi.

15 kilomètres réhabilités dans le cadre du Programme d'urgence de développement communautaire (PUDC). 

Située au Nord-Ouest de Lomé, cette piste joue un rôle économique vital pour la région maritime. Elle relie la nationale N°5 au niveau d’Assahoun à Gapé Kpédzi, traversant la localité d’Anyron. La route se prolonge jusqu’Agbélouvé (sur la nationale N°1).

D’autres ont également été réhabilitées dans la région maritime : Davié – Assomé (24km), Gapé Centre – Agbélouvé (10km) et Agbélouvé – Zafi – Ahépé (28km).

Au total 406 km de pistes ont été réalisées dans les cinq régions entre 2016  2018. Seule la piste Nano-Doré (12 km) de la région des Savanes n’est pas encore achevée, tout comme la piste Nano-Bagou (9 km).

Le PUDC a pour objectif d’améliorer de manière significative l’offre des services sociaux de base dans les quartiers des grandes villes et en zone rurale en impliquant les populations dans le développement économique et social de leurs localités.

Le PNUD comme le Japon fournissent une assistance technique et financière.