Mutualiser le renseignement

23/04/2018
Mutualiser le renseignement

Délinquance et terrorisme

Les ministres de la Sécurité du Conseil de l’Entente ont validé ce weekend à Lomé le mécanisme ‘Entente Renseignements’ pour la lutte contre la criminalité transfrontalière.

Cette organisation regroupe le Bénin, le  Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le Niger et le Togo.

Pour Patrice Kouame, le secrétaire exécutif, il est nécessaire d’harmoniser la manière dont travaille les services de renseignements des pays membres.

A l’issue d’une rencontre avec le président Faure Gnassingbé, Clément Sawadogo, le ministre de la Sécurité du Burkina Faso, a rappelé que tous les pays du Conseil de l’Entente étaient confrontés aux défis de la criminalité transfrontalière et du terrorisme.

Le Burkina sait de quoi il parle. Il a été la cible récente de plusieurs attaques terroristes.