Répondre aux défis de l'Afrique de l'Ouest

21/01/2018
Répondre aux défis de l'Afrique de l'Ouest

Réforme nécessaire

La 17e session extraordinaire du conseil des ministres de la Cédéao s’est achevée samedi soir à Lomé.

Aucune annonce au terme de la réunion car la liste des 9 nouveaux commissaires de l’organisation devrait être annoncée la semaine prochaine à Addis Abeba par les chefs d’Etat des pays membres en marge du sommet de l’Union africaine.

La réforme de l’organisation a prévu de faire passer le nombre de commissaires de 15 à 9. Or la Cédéao compte 15 pays. Cela signifie que certains Etats n’auront pas de représentants. Les débats ont du être particulièrement difficiles ; chaque membre de l’organisation estimant qu’il a la légitimité pour occuper un des postes.

La Cédéao veut moderniser ses structures de fonctionnement pour parvenir à davantage d’efficacité. Moins de commissaires signifie plus d’efficacité, mois de dépenses, moins de bureaucratie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...