Le président togolais à Libreville