Le Premier ministre

Ahoomey-Zunu

Kwesi Séléagodji Ahoomey-Zunu a été nommé Premier ministre le 19 juillet 2012 en remplacement de Gilbert Houngbo. Il a présenté sa démission et celle de son gouvernement le 27 août 2013. Il a été reconduit dans ses fonctions le 6 septembre 2013 par le chef de l'Etat.

Âgé de 54 ans, Ahoomey-Zunu est juriste de formation. Il a une Maîtrise en Droit des Relations internationales et deux Diplômes d’études supérieures en Droit public et en Aménagement du territoire.

Il a milité au sien de la Convergence Patriotique Panafricaine (CPP) d’Edem Kodjo et s’est spécialisé dans la défense des droits de l’homme et dans l’organisation des élections.

1988 à 1994 : Secrétaire administratif de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH).

1994 à 1999 : Membre de la Commission des Droits de l’Homme de l’Assemblée nationale en sa qualité de Député.

1993 à 2005 : Membre de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

2000 à 2002 : Président de la CENI.

Septembre 2006 à décembre 2007 : Ministre de l’Administration territoriale.

Janvier 2008  au 19 juillet 2012 : Secrétaire Général de la Présidence de la République.

Mars 2011 au 19 juillet 2012 : Ministre du Commerce et de la Promotion du Secteur privé.

Précédents Premiers ministres

2003 - 2005 : Koffi SAMA

8 juin 2005 -16 septembre 2006 : Edem KODJO

16 septembre 2006 -13 novembre 2007 : Yaovi AGBOYIBO

3 décembre 2007- 5 septembre 2008 : Komlan MALLY

7 septembre 2008 - 5 mai 2010 : Gilbert Fossoun HOUNGBO

7 mai 2010 - 19 juillet 2012 : Gilbert Fossoun HOUNGBO

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Chaude ambiance à la FTF

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) est secouée par une énième crise. L’ancien président de la Fédé, Tata Avlessi, s’oppose à son successeur, Gabriel Améyi,

Nouvelles sources de financement

Santé

Comment trouver de l’argent localement pour développer le système de santé et mettre en place une couverture universelle ?

La police traque les criminels

Faits divers

La police vient de mettre la main sur un violeur en série. Dambé Darkoi, un Togolais de 30 ans, a été présenté mercredi à la presse. Ce conducteur de taxi-moto est accusé de plusieurs viols d’après les plaintes déposées par les victimes. 

La justice s’enchaîne pour être plus libre

Justice

Une meilleure justice passe par une justice plus rapide. Et pour y parvenir, l’informatisation de la chaine judiciaire est indispensable.