13 milliards de dollars évaporés au Nigeria

22/11/2013
13 milliards de dollars évaporés au Nigeria

La chambre basse du parlement nigérian a voté jeudi l'ouverture d'une enquête sur le géant pétrolier étatique NNPC, incapable de justifier l'absence de 13 milliards de dollars (9,6 milliards d'euros) issus de la vente de pétrole brut. 

Durant le débat parlementaire retransmis par la chaîne de télévision privée AIT, basée à Lagos, la Chambre des représentants a adopté une motion du député Haruna Manu, demandant à la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC) de rendre publics le volume et la valeur du pétrole brut qu'elle a vendu durant les huit premiers mois de l'année.

Alors que la NNPC assure avoir reversé au gouvernement fédéral 20 milliards de dollars issus de la vente de brut entre janvier et août, les documents disponibles montrent que seulement sept milliards ont été payés à l'Etat, a accusé M. Manu.

Tous les revenus tirés par la NNPC de la vente de pétrole brut et de transactions similaires dans le secteur pétrolier doivent être reversés sur un compte bancaire gouvernemental spécialement dédié, le Federation Account, conformément à la section 162 de la constitution, a rappelé l'élu.

L'industrie pétrolière est régulièrement accusée de corruption et de mauvaise gestion.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.