13 milliards de dollars évaporés au Nigeria

22/11/2013
13 milliards de dollars évaporés au Nigeria

La chambre basse du parlement nigérian a voté jeudi l'ouverture d'une enquête sur le géant pétrolier étatique NNPC, incapable de justifier l'absence de 13 milliards de dollars (9,6 milliards d'euros) issus de la vente de pétrole brut. 

Durant le débat parlementaire retransmis par la chaîne de télévision privée AIT, basée à Lagos, la Chambre des représentants a adopté une motion du député Haruna Manu, demandant à la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC) de rendre publics le volume et la valeur du pétrole brut qu'elle a vendu durant les huit premiers mois de l'année.

Alors que la NNPC assure avoir reversé au gouvernement fédéral 20 milliards de dollars issus de la vente de brut entre janvier et août, les documents disponibles montrent que seulement sept milliards ont été payés à l'Etat, a accusé M. Manu.

Tous les revenus tirés par la NNPC de la vente de pétrole brut et de transactions similaires dans le secteur pétrolier doivent être reversés sur un compte bancaire gouvernemental spécialement dédié, le Federation Account, conformément à la section 162 de la constitution, a rappelé l'élu.

L'industrie pétrolière est régulièrement accusée de corruption et de mauvaise gestion.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.

Promotion de la culture Tem

Culture

Le festival international des musiques et danses traditionnelles TEM Festekpe aura lieu 9 au 11 décembre  à Sokodé.