13 milliards de dollars évaporés au Nigeria

22/11/2013
13 milliards de dollars évaporés au Nigeria

La chambre basse du parlement nigérian a voté jeudi l'ouverture d'une enquête sur le géant pétrolier étatique NNPC, incapable de justifier l'absence de 13 milliards de dollars (9,6 milliards d'euros) issus de la vente de pétrole brut. 

Durant le débat parlementaire retransmis par la chaîne de télévision privée AIT, basée à Lagos, la Chambre des représentants a adopté une motion du député Haruna Manu, demandant à la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC) de rendre publics le volume et la valeur du pétrole brut qu'elle a vendu durant les huit premiers mois de l'année.

Alors que la NNPC assure avoir reversé au gouvernement fédéral 20 milliards de dollars issus de la vente de brut entre janvier et août, les documents disponibles montrent que seulement sept milliards ont été payés à l'Etat, a accusé M. Manu.

Tous les revenus tirés par la NNPC de la vente de pétrole brut et de transactions similaires dans le secteur pétrolier doivent être reversés sur un compte bancaire gouvernemental spécialement dédié, le Federation Account, conformément à la section 162 de la constitution, a rappelé l'élu.

L'industrie pétrolière est régulièrement accusée de corruption et de mauvaise gestion.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.

Un refuge efficace contre les moustiques

Santé

Le ministère de la Santé va fournir à la population près d’un million de moustiquaires imprégnées de longue durée d’action (MILDA).