3 milliards de dollars d’aide à l’Egypte

05/07/2011
3 milliards de dollars d’aide à l’Egypte

Les Emirats Arabes Unis ont annoncé une aide de trois milliards de dollars à l'Egypte, à l'occasion d'une visite du Premier ministre égyptien Essam Charaf, a rapporté l'agence officielle WAM dans la nuit de lundi à mardi.

Selon l'agence, le président émirati, cheikh Khalifa ben Zayed Al Nahyane, a décidé de créer un fonds portant son nom, doté de 1,5 mds USD, destiné à soutenir les petites et moyennes entreprises dans le but de créer des emplois à la jeunesse égyptienne.
 
 Cheikh Khalifa a également ordonné d'allouer à l'Egypte un don de 750 millions de dollars pour développer des projets d'infrastructure et de construction.
 
 Une somme similaire va être allouée à des prêts à des conditions favorables pour d'autres projets.
 
 L'Egypte avait annoncé le 25 juin qu'elle renonçait à un prêt de 3 milliards de dollars de la part du FMI et à une aide en cours de négociation auprès de la Banque mondiale pour passer un cap économique et social difficile.
 
 La révolte du début de l'année, qui a chassé le président Hosni Moubarak après trois décennies au pouvoir, a entraîné un fort ralentissement économique, après des années de croissance annuelle entre 5 et 7%, marqué par une chute du tourisme, une baisse des investissements étrangers et la stagnation de nombreuses industries.
 
 Le renoncement aux financements des institutions internationales a été justifié par une volonté de préserver l'indépendance de l'Egypte, le recours préférentiel à des capitaux arabes, et le fait qu'un pouvoir de transition ne devait pas prendre des décisions d'endettement sur le long terme.
 
 D'après l'Egypte, deux autres pays du Golfe vont aider au redressement de son économie: le Qatar avec des investissements de 10 milliards de dollars et l'Arabie Saoudite, avec près de quatre milliards de dollars d'aide sous forme de prêts à long terme et de dons.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.