Angola-France : réchauffement en vue

31/10/2013
Angola-France : réchauffement en vue

La France espère recevoir le président angolais José Eduardo dos Santos (photo) l'an prochain, a annoncé son ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius en déplacement jeudi à Luanda pour réchauffer les relations diplomatiques avec ce pays, deuxième producteur pétrolier d'Afrique.

Le président dos Santos a précisé qu'il se rendrait avec plaisir en France et nous l'attendons je l'espère l'année prochaine, a déclaré M. Fabius à des journalistes à l'issue d'un entretien avec M. dos Santos.

Le souhait de la France c'est de passer à une nouvelle étape et j'ai le sentiment que le président dos Santos partage cette volonté, a encore indiqué M. Fabius, accompagné de représentants d'une quinzaine d'entreprises françaises dont Air France, Airbus, Alstom et BNP Paribas.

Les relations entre Paris et Luanda ont été empoisonnées durant toute la décennie 2000 par une affaire de vente d'armes durant la guerre civile aux ramifications politiques en France à laquelle la justice française n'a mis un point final qu'en 2011.

La dernière visite d'un dirigeant français à Luanda remonte à 2008 avec la venue du président français de l'époque Nicolas Sarkozy qui lui aussi, avait jugé que l'heure était venue de tourner la page des malentendus du passé. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.