Atmosphère tendue au Liberia

05/11/2011
Atmosphère tendue au Liberia

La chef d'Etat sortante du Liberia Ellen Johnson Sirleaf (photo) a accusé samedi Winston Tubman, son rival au second tour de la présidentielle, de violer la Constitution en ayant appelé les électeurs à boycotter le scrutin prévu mardi.

M. Winston Tubman a appelé les Libériens à abandonner leur droit de vote. Il a appelé les gens à violer la Constitution. Quand vous commencez à violer la Constitution, où vous arrêterez-vous ?, a affirmé Mme Sirleaf dans une déclaration publique au siège de la présidence à Monrovia.
 
 Winston Tubman, du Congrès démocratique pour le changement (CDC, opposition) en lice avec Mme Sirleaf pour le second tour de la présidentielle, avait appelé vendredi soir ses partisans et les Libériens à boycotter le scrutin.
 
 Nous informons officiellement le peuple libérien et le monde que le CDC ne peut pas participer au scrutin du 8 novembre. Nous appelons tous les partisans du CDC, tous les sympathisants et tous les Libériens à ne pas se rendre aux urnes le 8 novembre, avait-il déclaré au siège de son parti.
 
 Il avait aussi appelé ses partisans à un rassemblement samedi à Monrovia pour une veille nationale pour la paix mais aussi pour une élection transparente.
 
 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.