Bert prend la tête de la MINUSMA

18/05/2013
Bert prend la tête de la MINUSMA

Le secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, a annoncé vendredi la nomination de Albert Gerard « Bert » Koenders, des Pays-Bas, en qualité de représentant spécial et chef de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA), indique le site onutogo.org.

Depuis 2011, M. Koenders était le patron de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI).

En tant que Ministre néerlandais de la coopération pour le développement (2007-2010), M. Koenders a activement pris part aux initiatives intégrées de soutien à la paix en Afghanistan, au Burundi, en République démocratique du Congo et au Soudan.  Il a également été député au Parlement des Pays-Bas, de 1997 à 2007.

Bert a en outre été le fondateur du Réseau parlementaire sur la Banque mondiale et le Fonds monétaire international, et a été Président de l’Assemblée parlementaire de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN).  Il a aussi occupé des postes à la Commission européenne et aux Nations Unies au Mozambique. 

Diplômé de la Free University d’Amsterdam, M. Koenders est titulaire d’une maîtrise en économie internationale et en études africaines de l’Université John Hopkins, aux États-Unis.  Il a été professeur honoraire des études concernant la gestion des conflits au campus de la John Hopkins University de Bologne (2000-2002).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En 2030, on y verra beaucoup plus clair

Développement

Le Togo a annoncé en juin dernier vouloir se doter d’une stratégie d’électrification ambitieuse.

Le paiement mobile représente un axe de croissance

Tech & Web

La banque mobile et les applications de paiement ont fait une timide apparition au Togo ces dernières années. Mais tout devrait s'accélérer. 

La directrice des Peace Corps reçoit Frédéric Hegbe

Coopération

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Frédéric Edem Hegbe, s’est entretenu mercredi avec la directrice nationale des Peace Corps, Joséphine K. Olsen.

Le gouvernement poursuit son programme de forages

Développement

12% de la population n’a toujours pas accès à l’eau potable. Un chiffre divisé par deux en dix ans.