Burkina : concessions des militaires

13/11/2014
Burkina : concessions des militaires

Les civils disposeront des principaux postes

Armée et civils ont approuvé jeudi soir à l'unanimité une charte fixant les institutions de transition du Burkina Faso.

Le président de la transition, un civil, sera nommé par un collège électoral, a-t-on appris auprès de délégués. Il ne pourra être issu d'un parti politique.

Le président de l'assemblée, nommée Conseil national de transition (CNT), une chambre de 90 membres, sera également un civil.

Le Premier ministre, désigné par le président, pourra être un civil ou un militaire, selon les délégués. Il sera à la tête d'un gouvernement de 25 membres.

Mis sous pression par l'Union africaine et les partenaires occidentaux du Burkina Faso pour qu'ils rendent le pouvoir, les militaires ont dû faire des concessions.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Mauvaise chute

Sport

Les Eperviers du Togo chutent lourdement au dernier classement FIFA publié jeudi. Cinq points de moins.

Un festival qui a de la tenue

Culture

Le FIMO228, le Festival international de la mode au Togo, aura lieu du 20 au 25 février à Lomé, a indiqué mercredi son concepteur Jacques Logoh.

La rougeole est encore très présente au Togo

Santé

Une nouvelle campagne de vaccination contre la rougeole, destinée aux enfants de 6 mois à 14 ans, se déroulera du 12 au 18 février au plan national.

Valoriser les oeuvres des créateurs togolais

Culture

L’ambassadeur du Togo à Paris, Calixte Batossie Madjoulba, a réuni mardi soir plusieurs centaines d’invités pour le vernissage de l’exposition ‘Art’borescence’.