Carnage au Nigeria

06/11/2011
Carnage au Nigeria

Au moins 150 personnes ont été tuées et une centaine blessées vendredi soir dans au nord-est du Nigeria au cours d'une série d'attaques, revendiquées par la secte islamiste Boko Haram. Ces opérations ont visé des postes de police et des églises de la ville de Damaturu.

Le nord-est du Nigeria, pays le plus peuplé d'Afrique avec plus de 160 millions d'habitants, est en proie à de fréquentes attaques de la part des combattants de la secte islamiste Boko Haram. Deux kamikazes se sont ainsi fait exploser vendredi près d'une base militaire à Maiduguri.

La loi islamique, dans une version modérée, a été réintroduite dans douze Etats septentrionaux du Nigeria il y a une dizaine d'années. Boko Haram a revendiqué l'attentat suicide contre le siège des Nations unies dans la capitale Abuja le 26 août, qui a fait 24 morts.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.