Champ de bataille

19/03/2011
Champ de bataille

Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi a menacé samedi soir de transformer la mer Méditerranée en "champ de bataille" et affirmé que les "dépôts d'armes" étaient ouverts pour défendre la Libye, après le lancement par l'Occident d'une opération militaire contre ses troupes.
"La Méditerranée est devenue un vrai champs de bataille", a déclaré le colonel Kadhafi dans un court enregistrement sonore diffusé par la télévision officielle libyenne, affirmant qu'il s'attaquerait à "tout objectif civil ou militaire" en Méditerranée.
Habitué aux longs discours et aux interventions improvisées, le dirigeant libyen semblait cette fois lire un texte préparé à l'avance.
"Les intérêts des pays ayant participé à l'agression seront en danger", a-t-il prévenu, jugeant que les frappes aériennes et aux missiles étaient une "agression croisée injustifiée" contre laquelle "le peuple libyen courageux (allait) lutter".
Le colonel Kadhafi a aussi affirmé avoir "ouvert les dépôts d'armes pour armer les masses libyennes en vue de défendre l'unité de la Libye et son territoire".
Il a appelé "les peuples arabes, africains et latino-américains à soutenir le peuple libyen".

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.