Combats sanglants à Juba

17/12/2013
Combats sanglants à Juba

Au moins 66 personnes ont été tuées et 140 blessées dans les combats qui opposent des éléments rivaux de l'armée sud-soudanaise dans la capitale Juba, a annoncé le secrétaire d'Etat à la Santé Makur Korion. Les combats ont repris dans la nuit et se poursuivent dans plusieurs quartiers.

Lundi, le président Salva Kiir avait annoncé avoir déjoué un coup d'Etat initié par son ex-vice-président Riek Machar, un rival politique qu'il avait limogé en juillet.

La situation reste extrêmement tendue à Juba. Les forces de sécurité quadrillent l'ensemble des zones-clés de la ville et sont notamment déployées en nombre autour des ministères et sur les axes menant à la présidence. Tous les magasins sont fermés.

Seuls des véhicules militaires patrouillent dans les rues désertes de la capitale, dont les habitants sont barricadés dans leurs foyers.

Photo : la ville de Juba; au premier plan, l'aéroport

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.