Comment utiliser 70 milliards d’euros ?

23/07/2010
Comment utiliser 70 milliards d’euros ?

Le président sénégalais Abdoulaye Wade a assuré vendredi que le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi avait mis 70 milliards de d’euros à la disposition de l'Afrique lors de discussions sur les Etats-Unis d'Afrique au sommet de la Communauté des Etats sahélo-sahariens à N'Djamena, un sommet auquel participait le président togolais Faure Gnassingbé.
 


"Nous avons eu des discussions pour définir une position commune vers l'évolution des Etats-Unis d'Afrique (...). Nous avons évoqué la question économique, et notamment les réalisations à faire dans les pays africains.

Pour ce faire, M. Kadhafi a mis à la disposition de l'Afrique 70 milliards d'euros", a affirmé M. Wade.



"Maintenant, il est question de définir le mécanisme par lequel on doit utiliser cet argent. J'ai proposé un fonds en partenariat avec le privé", a ajouté M. Wade sans donner de calendrier, ni préciser les conditions de la mise à disposition de cette manne.


Jeudi, le guide libyen avait affirmé: "Il y a une charte constitutive qui a été adoptée par l'UA, portant création des Etats-Unis d'Afrique. Cette charte, il faut l'appliquer. (...) Ceux qui ne veulent pas appliquer les décisions de l'UA doivent assumer leurs responsabilités".
 


Mouammar Kadhafi a souvent par le passé appelé de ses voeux la création des Etats-Unis d'Afrique, idée lancée au début du XXe siècle par l'activiste Marcus Garvey. Basée à Tripoli, la Cen-Sad a été créée en février 1998 à l'initiative de M. Kadhafi et compte 29 pays.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.