Compte à rebours

07/06/2010
Compte à rebours

Le président sud-africain Jacob Zuma a assuré dimanche que son pays était "plus que prêt" à accueillir la Coupe du monde 2010 de football.
Sepp Blatter, le président de la Fédération internationale de football (Fifa), a vivement félicité le pays-hôte pour son travail de préparation et a estimé que l'Afrique entière pouvait être "fière", même si "tout n'était pas parfait".
Les drapeaux sud-africains flottent dans tout le pays et les maillots de la sélection nationale font fureur. Bien que le football soit traditionnellement un sport de Noirs, les billets pour les matches se sont arrachés dans l'ensemble de la population.
Jacob Zuma a espéré que le Nobel de la Paix, qui aura 92 ans le 18 juillet, puisse être présent en personne à la cérémonie d'ouverture, vendredi au stade de Soccer City, à Soweto.
Le patron de la Fifa a également loué les efforts accomplis par l'Afrique du Sud, qui a réalisé "tout le travail de préparation" et dépensé près de quatre milliards d'euros pour construire cinq stades, rénover cinq autres, moderniser ses infrastructures de transport...
Bien que le pays ait recruté 44.000 policiers supplémentaires pour le Mondial, les étrangers restent inquiets pour leur sécurité dans un pays qui enregistre 50 homicides par jour.
Ces peurs et la crise mondiale ont découragé une partie des fans de football étrangers, qui ne seront que 300.000, contre 450.000 initialement prévu.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.