Contrats justes et équitables

05/10/2012
Contrats justes et équitables

La France souhaite aider les Etats africains à mieux négocier les contrats avec des entreprises internationales, notamment pour l'exploitation de leurs ressources naturelles, selon une tribune cosignée par le ministre français de l'Economie et le président ivoirien.

Dans ce texte publié vendredi dans Le Figaro à l'occasion du 40e anniversaire de la zone franc, Pierre Moscovici et Alassane Ouattara affirment vouloir promouvoir des contrats commerciaux justes et équitables.

Le temps de l'exploitation outrancière des réserves africaines est heureusement révolu, estiment-ils. Mais une obligation de transparence pour les industries extractives -- pétrolières, minières, gazières -- doit être strictement fixée, au niveau européen et international, déclarent-ils.

L'aide au développement doit apporter aux Etats africains un appui juridique et financier renforcé pour mieux négocier les contrats qui les lient aux entreprises internationales, assurent le président ivoirien et le ministre français.

Selon eux, une initiative en ce sens sera prise vendredi lors de la réunion à Paris des ministres des Finances de la zone franc, qui lie la France et les pays africains ayant comme monnaie le franc CFA, arrimé à l'euro. Le chef de l'Etat ivoirien participera ensuite à un colloque sur le 40e anniversaire des accords établissant cette zone franc.

Dans leur tribune, Alassane Ouattara et Pierre Moscovici appellent de leurs voeux une relation redéfinie entre la France et l'Afrique, après des décennies de liens ambigus, parfois teintés de corruption, entre Paris et ses anciennes colonies.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Approche intégrée de la santé

Santé

Chaque année, des millions de parents consultent pour leurs enfants des pharmaciens, des médecins, des tradipraticiens et les emmènent dans les hôpitaux et les centres de santé. 

Soutien de la Croix Rouge suisse

Coopération

La Croix Rouge suisse a fait un don de 55 millions de Fcfa à son équivalent togolais afin de mener des campagnes de sensibilisation sur le virus Ebola.

Vigilance et prévention

Santé

Une réunion a regroupé mercredi autour du Premier ministre les membres de la commission nationale de lutte contre Ebola, la représentante de l’OMS au Togo et une délégation du Commandement des États-Unis pour l'Afrique.

Monter en puissance sur la répression

Coopération

Francopol, le réseau institutionnel de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) organise à Lomé une rencontre sur la lutte contre la violence faite aux femmes.