Côte d'Ivoire : Ouattara dès le premier tour

28/10/2015
Côte d'Ivoire : Ouattara dès le premier tour

Alassane Ouattara

Le président de la Côte d'Ivoire, Alassane Ouattara, a été réélu dès le 1er tour de l'élection présidentielle du 25 octobre pour un nouveau mandat de 5 ans, a annoncé mercredi la Commission électorale indépendante (CEI). Le président sortant a récolté 83,66% des voix.

Alassane Ouattara a obtenu plus de 2,1 millions de voix lors du scrutin organisé dimanche a précisé Youssouf Bakayoko, président de la CEI. Il a précisé que la participation avait été de 54,63%, alors qu'une partie de l'opposition avait appelé au boycott. Ces résultats doivent être transmis au Conseil Constitutionnel.

M. Ouattara devance Pascal Affi N'Guessan, le représentant du Front Populaire Ivoirien (FPI) fondé par l'ex-président Laurent Gbagbo, qui obtient 9,29% des suffrages.

Une partie du FPI avait appelé au boycott au nom de la fidélité à M. Gbagbo, grand absent du scrutin qui attend son jugement pour crimes contre l'Humanité par la Cour pénale internationale dans une cellule aux Pays-Bas.

Le taux de participation) était un des principaux enjeux de cette élection.

La réélection d’Alassane Ouattara va permettre de tourner définitivement la page des violences meurtrières qui avaient suivi la présidentielle de 2010.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.