Côte d'Ivoire : Simone Gbagbo condamnée à 20 ans de prison

10/03/2015
Côte d'Ivoire : Simone Gbagbo condamnée à 20 ans de prison

Simone Gbagbo

La justice ivoirienne a condamné mardi l'ancienne première dame de Côte d'Ivoire Simone Gbagbo à vingt ans de prison, indique togodiplomatie.info.

Le parquet avait requis dix ans d'emprisonnement pour son rôle dans les violences post-électorales qui ont fait quelque 3000 morts en 2011.

Après plus de neuf heures de délibération, le jury a retenu toutes les charges retenues contre la "dame de fer", dont celles de constitution de bandes armées, d'atteinte à la sécurité de l'Etat, de participation à un mouvement insurrectionnel et de trouble à l'ordre public. Il a assorti sa peine de prison de dix ans de privation des droits civiques.

Surnommée "la dame de fer" ivoirienne au temps où son mari Laurent était au pouvoir, Simone Gbagbo a accusé le coup à l'énoncé du verdict, son visage se durcissant. Elle est "un peu affectée", a déclaré son avocat.

Michel Gbagbo, le fils de l'ex-couple présidentiel, a écopé pour sa part de cinq ans de prison. Plusieurs autres anciens responsables ivoiriens se sont vus infliger de lourdes peines, dont l'ancien chef de la Garde présidentielle, le général Dogbo Blé, condamné lui aussi à 20 ans de prison.

Au total, 79 personnes étaient jugées pour leur rôle dans la crise postélectorale de 2010-2011. Elle avait été causée par le refus de Laurent Gbagbo de reconnaître la victoire de l'actuel chef de l'Etat Alassane Ouattara à l'élection présidentielle de novembre 2010.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.