Côte d'Ivoire : en voiture Simone !

11/12/2014
Côte d'Ivoire : en voiture Simone !

Simone Gbagbo

La Cour pénale internationale (CPI) a sommé jeudi la Côte d'Ivoire de lui livrer Simone Gbagbo, soupçonnée de crimes contre l'humanité, alors que les autorités ivoiriennes veulent juger elles-mêmes l'ex-Première dame, indique togodiplomatie.info.

Simone Gbagbo est soupçonnée par la CPI de crimes contre l'humanité présumés commis lors de la crise postélectorale meurtrière de 2010-2011. Surnommée la Dame de fer, elle est en outre inculpée par la justice ivoirienne d'atteinte à la sûreté de l'Etat en lien avec cette crise qui avait fait plus de 3.000 morts. 

La chambre préliminaire I de la CPI a rejeté l'exception d'irrecevabilité soulevée par la République de Côte d'Ivoire, a indiqué la Cour, qui siège à La Haye, dans un communiqué.

Simone Gbagbo, 65 ans, a été transférée le 1er décembre d'Odienné (nord-ouest du pays), où elle était en résidence surveillée depuis fin avril 2011, vers Abidjan.

Elle est désormais détenue dans une école militaire de la capitale économique ivoirienne, selon des sources proches du dossier.

Son mari Laurent Gbagbo est emprisonné depuis trois ans à La Haye en attente de son procès pour crimes contre l'humanité, qui doit s'ouvrir en 2015 devant la CPI.

Charles Blé Goudé, ancien proche de Laurent Gbagbo, est lui aussi écroué à la prison de la CPI et est également accusé de crimes contre l'humanité.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La Chine s'engage contre le paludisme

Santé

Le Togo est loin d’avoir gagné son combat contre le paludisme, mais il peut compter sur ses partenaires dont la Chine.

La FTF assure

Sport

Nouvelle saison. Le championnat de première division débute le 23 septembre avec 7 rencontres à l’affiche.

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.