Des opposants dans le gouvernement

07/04/2011
Des opposants dans le gouvernement

La présidence malienne a rendu publique mercredi la liste du gouvernement du nouveau Premier ministre, Mme Cissé Mariam Kaïdama Sidibé, comportant 32 membres incluant des responsables de l'opposition.
Parmi ces opposants, figure le docteur Bokary Treta, du Rassemblement pour le Mali (RPM, de l'ex-Premier ministre Ibrahim Boubacar Kéita), nommé ministre de l'Elevage et de la Pêche.
Djiguiba Kéita, membre du Parti pour la renaissance nationale (Parena, de l'ex-ministre Tiébilé Dramé), est le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports dans cette équipe comptant trois membres de plus que l'équipe du Premier ministre Modibo Sidibé qui a démissionné sans explication le 30 mars.
Certains postes clés ne changent pas de titulaires par rapport au précédent gouvernement: Natié Pléa reste à la Défense, le général Sadio Gassama à la Sécurité Intérieure, Aghatam Ag Alhassane à l'Agriculture et Maharafa Traoré à la Justice.
En revanche, d'autres maroquins importants changent de main, comme celui des Affaires étrangères, confié à Soumeylou Boubèye Maïga, journaliste de formation et membre influent de l'Alliance pour la démocratie au Mali (Adéma, mouvance présidentielle).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.