Ebola : les enfants durement impactés

17/03/2015
Ebola : les enfants durement impactés

Le rapport examine l'impact dramatique que l'épidémie d'Ebola a sur les enfants

L'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest a un impact dévastateur sur les enfants, qui représentent environ 20% des infections en Guinée, au Libéria et en Sierra Leone, et il est crucial de vaincre ce fléau pour les protéger ainsi que leurs communautés, selon un rapport du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) publié mardi et détaillé par togodiplomatie.info

« L'épidémie ne sera pas terminée tant qu'il n'y aura pas zéro cas et tant que chaque contact n'aura pas été retrouvé et surveillé. Nous ne pouvons pas nous permettre de baisser la garde », déclare la Coordonnatrice des situations d'urgence pour Ebola à l'UNICEF, Barbara Bentein. « Dans le même temps, les services de base doivent être rétablis en toute sécurité et de façon responsable, en utilisant les moyens de lutte ».

Le rapport examine l'impact dramatique que l'épidémie d'Ebola a sur les enfants alors qu'elle a frappé des communautés particulièrement vulnérables dans des pays parmi les plus vulnérables du monde. Sur les plus de 24.000 personnes infectées, environ 5.000 sont des enfants, et plus de 16.000 enfants ont perdu un ou deux de leurs parents ou bien la principale personne qui s'occupe d'eux. Et, pour la plupart des 9 millions d'enfants vivant dans les zones touchées, le virus Ebola a été terrifiant.

Le rapport souligne également le rôle central joué par les communautés dans la lutte contre l'épidémie et montre des tendances encourageantes en matière de comportements. Au Libéria, par exemple, un sondage indique que 72% des gens pensent que quiconque affiche les symptômes d'Ebola obtiendra de meilleurs soins à un centre de traitement, ce qui est important parce que beaucoup de gens avaient tendance à garder les victimes d'Ebola à la maison, propageant l'infection dans la communauté.

Tout en participant à la lutte contre Ebola, l'UNICEF et ses partenaires ont vacciné des milliers d'enfants contre d'autres maladies mortelles comme la rougeole, ont renforcé les services de soins de santé primaires, et ont contribué à réduire les risques d'infection au virus Ebola lorsque les écoles ont rouvert après avoir été fermées pendant des mois.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.