Echec confirmé de la médiation de l’UA

10/03/2011
Echec confirmé de la médiation de l’UA

Les représentants du président ivoirien sortant Laurent Gbagbo ont rejeté jeudi à Addis Abeba les propositions présentées par un panel de chefs d'Etat mandaté par l'Union africaine, estimant qu'elles pourraient précipiter une reprise de la guerre civile.
"Nous avons estimé que c'est une proposition inacceptable", a déclaré à la presse le président du Front Populaire Ivoirien (FPI) Pascal Affi N'Guessan, à l'issue d'une consultation avec les membres de ce panel.
Le panel de cinq chefs d'Etat n'a pas rendu publique les conclusions réputées "contraignantes" qu'il devait adopter pour tenter de mettre fin à la crise née de l'élection présidentielle contestée du 28 novembre en Côte d'Ivoire.
Il était cependant attendu que ce panel réitère la position de principe de l'Union africaine, selon laquelle le rival de M. Gbagbo, Alassane Ouattara, est le vainqueur de ce scrutin.
"Malheureusement, nous avons constaté que le panel de haut-niveau s'est contenté de reprendre ce que nous savons déjà. Le panel est dans l'incapacité de nous donner les arguments qui fondent cette décision", a affirmé M. Affi Nguessan.
Ce panel doit désormais présenter ses conclusions au Conseil de paix et de sécurité de l'organisation continentale, qui réunit 15 pays africains, dont six représentés jeudi par leur président.
Les réunions d'Addis Abeba sont largement considérées comme l'ultime chance laissée à la diplomatie pour résoudre la crise ivoirienne et écarter la menace d'une guerre civile.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Ethnique et chic

Culture

Le 10 août prochain, le designer Latif Kérim Dikéni présentera sa nouvelle collection hommes au cours d’une soirée organisée dans un grand hôtel de Lomé.

'Dynamique exceptionnelle vers l’émergence'

Développement

A New York depuis le début de la semaine, le Premier ministre s'est entretenu avec un certain nombre de responsables des Nations Unies 

Six grandes villes bénéficiaires d'un nouveau projet de développement

Développement

La Banque mondiale va investir 30 millions de dollars dans le projet d’infrastructure et de développement urbain (PIDU).

Combattre les causes premières de la pauvreté

Développement

Un segment ministériel du Forum politique de haut-niveau sur le développement durable s’est ouvert hier à New York.