Egypte : Amr Moussa prend la tête du Comité des 50

08/09/2013
Egypte : Amr Moussa prend la tête du Comité des 50

L'ancien candidat à la présidentielle égyptienne Amr Moussa (photo) a été élu dimanche président du Comité des 50, qui a entamé ses travaux de révision de la Constitution suspendue par l'armée lors de la destitution du président islamiste Mohamed Morsi.

Lors de cette session inaugurale qui se tient dans l'enceinte de la Choura (chambre haute), M. Moussa, ancien secrétaire général de la Ligue arabe, a été élu devant Sameh Ashour, président du syndicat des avocats et chef du parti Arabe Nassériste.

M. Moussa, qui avait été ministre des Affaires étrangères de Hosni Moubarak, l'a emporté avec 30 voix, contre 16 pour son adversaire et deux abstentions.

Le Comité des 50, composé de 50 personnalités principalement issues des courants libéraux et de gauche, devait aussi élire les adjoints du président et former plusieurs commissions.

Seul un représentant du courant islamiste était présent, l'intellectuel Kamel al-Helbaoui, ancien dirigeant des Frères musulmans. Bassem al-Zarqa, vice-président du parti salafiste Al-Nour, unique force islamiste associée à la destitution de M. Morsi, était absent.

Ce comité a désormais 60 jours pour remettre la version finale de la Constitution amendée au président par intérim, qui aura alors 30 jours pour annoncer la date d'un référendum.

L'actuelle Constitution avait été adoptée en décembre par référendum mais elle était soupçonnée d'ouvrir la voie à une islamisation de la législation, et sa révision représente l'un des principaux chantiers prévus par la feuille de route présentée par l'armée pour la transition.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.