El-Béchir privé de sommet

05/06/2010
El-Béchir privé de sommet

Le président d’Ouganda, Yoweri Museveni, a révélé que son homologue soudanais, Omar el-Béchir (photo), n'a pas été invité à participer au sommet de l'Union africaine (UA) prévu le mois prochain en Ouganda, indique un communiqué publié samedi à Kampala.
M. Museveni, lors de sa rencontre avec le président de la Cour pénale internationale (CPI), Sang Hyun Song, au palais présidentiel d'Entebbe, à 40 km au sud de Kampala vendredi soir, a fait savoir que le Soudan sera représenté par d'autres officiels du gouvernement lors de la réunion.
M. El-Béchir, condamné par la Cour pénale internationale (CPI) en mars 2009, a dédaigné le sommet spécial de l'UA sur les réfugiés et les personnes déplacées internes (PDI) organisé à Kampala en octobre dernier, en raison de la position ambigüe adoptée par l'Ouganda vis-à-vis de sa visite.
L'inculpation de M. El-Béchir fait partie des sujets débattus lors de la Conférence d'examen de la CPI qui a lieu à Kampala en ce moment, alors que des ONG demandent son arrestation.
La réunion de la CPI qui durera douze jours, et qui a ouvert ses portes lundi, a pour but d'examiner le Statut de Rome qui a établi la CPI en juillet 2002.
La conférence évaluera l'impact de la CPI sur les problèmes d' impunité comme les crimes contre l'humanité, les crimes de guerre et les génocides, car les Etats-membres sont divisés sur l' adoption de crimes d'agression.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.