Emeutes en Egypte : 52 morts

29/01/2013
Emeutes en Egypte : 52 morts

L'armée égyptienne a adressé une sévère mise en garde mardi après les violences qui ont fait au moins 52 morts depuis jeudi soir. Le chef d'état-major a prévenu que le conflit entre les forces politiques "risquait de conduire à l'effondrement de l'Etat".

Aucun incident n'était signalé mardi dans les villes de Port-Saïd, Ismaïlia et Suez. Au Caire, un calme précaire régnait autour de la place Tahrir, au sortir d'une nuit marquée par de nouveaux affrontements.

Face aux violences meurtrières déclenchées la semaine dernière, le président égyptien a décrété dimanche soir l'état d'urgence à Port-Saïd, Suez et Ismaïlia. Mais le couvre-feu n'a pas été respecté, des postes de police ont été attaqués et trois personnes au moins ont été tués lundi dans des affrontements.

Lundi, l'opposition a rejeté l'appel au dialogue lancé par M. Morsi et des foules nombreuses de manifestants ont défilé au Caire, à Alexandrie et à Port-Saïd, Ismaïlia et Suez.

Les violences ont débuté jeudi soir, au moment où le pays marquait le deuxième anniversaire du début de la révolte contre l'ex-président Hosni Moubarak, sur fond de mécontentement contre l'actuel chef de l'Etat islamiste.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Six grandes villes bénéficiaires d'un nouveau projet de développement

Développement

La Banque mondiale va investir 30 millions de dollars dans le projet d’infrastructure et de développement urbain (PIDU).

Combattre les causes premières de la pauvreté

Développement

Un segment ministériel du Forum politique de haut-niveau sur le développement durable s’est ouvert hier à New York.

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.