Et maintenant les résultats

24/01/2011
Et maintenant les résultats

Les Centrafricains se sont rendus aux urnes dimanche en nombre pour choisir leur président et leurs députés lors d'élections sans incident majeur signalé, avec pour principal enjeu la paix dans leur pays miné par des conflits.
L'opposition a dénoncé des irrégularités lors du scrutin, accusations balayées par le président sortant François Bozizé (photo), élu en 2005 et qui brigue un nouveau mandat.
M. Bozizé était arrivé au pouvoir en 2003 par un coup d'Etat dans ce pays rendu exsangue par de multiples rébellions, mutineries militaires et putsch.
Il est donné favori face à quatre autres candidats à la présidentielle que plus de 1,8 million de Centrafricains -sur près de 4,5 millions- étaient appelés à départager aux urnes.
Ses principaux adversaires sont le président qu'il a renversé Ange-Félix Patassé (1993-2003), l'ex-Premier ministre (2001-2003) Martin Ziguélé, un ancien assureur réputé bon gestionnaire, et Jean-Jacques Demafouth, ex-ministre de la Défense et chef d'une des principales ex-rébellions.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.

Corridor à risques pour les enfants

Coopération

L'UE veut protéger les enfants migrants le long du corridor Abidjan-Lagos. Le Togo est directement concerné.