Ethiopie : résultats partiels connus mardi

24/05/2010
Ethiopie : résultats partiels connus mardi

Le dépouillement des élections législatives dimanche en Ethiopie est terminé au niveau des bureaux de vote, a annoncé lundi le Bureau national éthiopien des élections (NEBE), qui fait état d'un taux de participation de "plus de 90%".
La situation était calme dans la capitale Addis Abeba où chacun a repris ses activités quotidiennes. Aucune information sur des incidents relatifs au scrutin de dimanche n'a été rapportée jusqu'à présent.
Le NEBE a annoncé dans un communiqué publié par l'agence éthiopienne d'information (Ena, officielle) que "plus de 90% des 32 millions d'électeurs inscrits à travers le pays" ont voté.
Le bureau électoral rappelle que "2.205 candidats étaient en lice pour le parlement fédéral (Chambre des représentants) et 4.734 pour les conseils régionaux".
Mardi le NEBE doit normalement présenter des résultats partiels du scrutin, les résultats définitifs n'étant publiés que le 21 juin prochain selon la loi électorale.
Dimanche le scrutin s'est déroulé dans le calme, mais l'opposition a dénoncé des fraudes au bénéfice du parti au pouvoir, l'EPRDF du Premier ministre Meles Zenawi (photo), donné grand favori par tous les observateurs.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberia : optimisme des présidents du Togo et du Nigeria

Cédéao

Le processus électoral ira bien à son terme ont indiqué mardi les présidents du Nigeria et de la Cédéao.

Les ravages de la cybercriminalité

Coopération

Le Conseil de l’Entente a décidé de s’attaquer au fléau de la cybercriminalité. Les arnaques sont de plus en plus sophistiquées en Afrique de l'Ouest.

Le rendez-vous annuel des développeurs togolais

Tech & Web

GDG-Lomé organise les 2 et 3 décembre prochains le ‘DevFest’, le rendez-vous annuel des communautés locales de développeurs en collaboration avec Google.

Rencontre Faure-Buhari à Abuja

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, s'est entretenu mardi à Abuja avec son homologue nigérian.