Explosion à Bamako

06/01/2011
Explosion à Bamako

Un homme de nationalité "tunisienne", arrêté mercredi soir à Bamako après avoir fait exploser une bonbonne de gaz devant l'ambassade de France dans la capitale malienne, s'est revendiqué comme membre "d'Al-Qaïda", a affirmé une source policière malienne.
L'explosion a fait deux blessés légers, de nationalité malienne, selon des sources sécuritaires.
L’organisation Aqmi, affiliée à Al-Qaïda, séquestre actuellement dans le Sahara cinq Français, un Togolais, un Malgache, enlevées en septembre 2010 à Arlit, site minier stratégique du géant du secteur nucléaire français Areva dans le nord Niger.
A Bamako, le lycée français a annoncé mercredi soir qu'il serait fermé jeudi, selon un avis reçu par des parents d'élèves.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.