Kabila charge le Rwanda

15/12/2012
Kabila charge le Rwanda

Le président Joseph Kabila a déclaré que désormais notre priorité sera la défense de la patrie, intervenant samedi à Kinshasa devant le parlement de la République démocratique du Congo alors que l'est du pays est en proie à une rébellion que Kinshasa accuse le Rwanda de soutenir.

La défense, rien que la défense, avec une armée dissuasive, apolitique et professionnelle, a-t-il précisé dans son discours annuel sur l'état de la nation.

Le président Kabila a de nouveau dénoncé au début de son discours le Rwanda voisin accusé d'agresser la RDC.

Une fois de plus une guerre injuste nous est imposée. Tout a été dit sur cette guerre d'agression de la part du Rwanda, a-t-il dit provoquant sifflets et applaudissements au parlement.

Il a ensuite rappelé qu'il avait exigé un réammenagement du mandat de la Monusco, la mission des Nations unies pour la stabilisation du Congo déployée dans l'est de la RDC mais qui n'est pas intervenue lors de la prise de Goma, qualifiant ses résultats de mitigés.

Le président a également annoncé qu'une initiative allait être prise prochainement en vue de renforcer la cohésion nationale.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La police traque les criminels

Faits divers

La police vient de mettre la main sur un violeur en série. Dambé Darkoi, un Togolais de 30 ans, a été présenté mercredi à la presse. Ce conducteur de taxi-moto est accusé de plusieurs viols d’après les plaintes déposées par les victimes. 

Finance inclusive : avez-vous le bon profil ?

Politique

Le Fonds national pour la finance Inclusive (FNFI) a été lancé en janvier dernier et est opérationnel. Une Direction de Promotion de la finance Inclusive a été créée par décret et son opérationnalisation est en cours de réalisation. 

Anges conserve sa place de leader

Sport

Le championnat de D1 a repris samedi après plus d’un mois d’interruption pour cause de Coupe du Monde. 

L’engagement personnel de Faure Gnassingbé

Coopération

Le 17 juillet dernier, l'Union européenne a alloué près de 5 millions d’euros à la Cédéao pour lui permettre de créer une réserve alimentaire régionale.