Kenya : des shebab somaliens attaquent la ville de Mpeketoni

16/06/2014
Kenya : des shebab somaliens attaquent la ville de Mpeketoni

Au moins 48 personnes ont été tuées dimanche soir dans l'attaque de la localité côtière de Mpeketoni, dans l'est du Kenya, menée par une cinquantaine d'assaillants soupçonnés d'appartenir aux shebab somaliens, a annoncé lundi la Croix-Rouge.

Cette opération, qui n'a pas été revendiquée dans l'immédiat, est la plus meurtrière et la plus spectaculaire depuis l'attaque du centre commercial Westgate de Nairobi en septembre 2013, revendiquée par les shebab et qui avait fait au moins 67 morts.

Une cinquantaine d'hommes ont attaqué dimanche soir la localité de Mpeketoni, à une centaine de km de la frontière somalienne et une trentaine de km de la ville touristique et historique de Lamu, classée au patrimoine mondial de l'Unesco.

Des tirs se sont poursuivis jusque tard dans la nuit mais le calme était revenu lundi matin, selon des responsables locaux.

Plusieurs bâtiments, dont des hôtels, des restaurants, des banques et des administrations, ont été détruits par le feu. La Croix-Rouge a indiqué procéder à un décompte du nombre de maisons, véhicules, hôtels et restaurants incendiés.

Le Kenya a été le théâtre d'une série d'attaques depuis que son armée est entrée en Somalie en octobre 2011 pour y combattre les shebab, après plusieurs incursions des islamistes sur son sol.

Les attentats, visant notamment des bus et un marché, se sont multipliés depuis mars.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !