Kumba Yala condamne le coup d’Etat

16/04/2012
Kumba Yala condamne le coup d’Etat

Les cinq candidats qui ont refusé de participer au second tour de la présidentielle en Guinée-Bissau, dont le principal leader d'opposition Kumba Yala, ont fermement condamné lundi le coup d'Etat militaire du 12 avril et exigé le retour rapide à l'ordre constitutionnel.

Nous condamnons fermement le soulèvement militaire du 12 avril et exigeons le retour rapide à l'ordre constitutionnel, a déclaré, au cours d'une conférence de presse à Bissau, l'ancien président Kumba Yala. Il était arrivé deuxième au premier tour du 18 mars derrière le Premier ministre Carlos Gomes Junior, arrêté par les putschistes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.

Analyse qualitative

Santé

Cofinancé par la Fondation Mérieux et l’AFD, le nouveau laboratoire central a été inauguré jeudi à Lomé.