Kumba Yala condamne le coup d’Etat

16/04/2012
Kumba Yala condamne le coup d’Etat

Les cinq candidats qui ont refusé de participer au second tour de la présidentielle en Guinée-Bissau, dont le principal leader d'opposition Kumba Yala, ont fermement condamné lundi le coup d'Etat militaire du 12 avril et exigé le retour rapide à l'ordre constitutionnel.

Nous condamnons fermement le soulèvement militaire du 12 avril et exigeons le retour rapide à l'ordre constitutionnel, a déclaré, au cours d'une conférence de presse à Bissau, l'ancien président Kumba Yala. Il était arrivé deuxième au premier tour du 18 mars derrière le Premier ministre Carlos Gomes Junior, arrêté par les putschistes.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.

Faux médicaments : la gendarmerie met la pression sur les trafiquants

Santé

La gendarmerie a saisi récemment un important lot de médicaments contrefaits. Les trafiquants sont de mieux en mieux organisés. 

Nouvelle centrale solaire inaugurée à Assoukoko

Développement

Le président Faure Gnassingbé a inauguré mercredi à Assoukoko (préfecture de Blitta, 200 km de Lomé) une nouvelle centrale photovoltaïque.