L’alternative Zenawi

25/01/2012
L’alternative Zenawi

L'Afrique risque d'être privée d'accès aux énergies fossiles, en raison des hausses des cours, et n'aura pas d'autre option que de se tourner vers les énergies alternatives, a affirmé mercredi le Premier ministre éthiopien Meles Zenawi (photo).

Le chef de gouvernement éthiopien, qui s'exprimait lors du Forum économique mondial (WEF) à Davos, a estimé que le coût élevé de l'énergie classique pourrait au final bénéficier aux pays en développement en les obligeant à accélérer le rythme de l'innovation.
 
La plupart des Africains seront exclus de l'énergie moderne, il est donc crucial d'avoir accès aux carburants verts et à l'énergie solaire, a ajouté M. Meles.
 
En Afrique, nous pensons que les énergie fossiles sont déjà rationnées. (...) Peut-être qu'il s'agit d'une forme de bénédiction, qui nous force à chercher un approvisionnement alternatif, a-t-il poursuivi.
 
Selon le Premier ministre éthiopien, un projet de transport ferroviaire en Ethiopie alimenté à l'énergie hydroélectrique représente le type de projet qui prévaudra à l'avenir.
 
L'Afrique n'a pas d'autre option que de suivre la voie du développement vert, a insisté le Premier ministre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.