L’alternative Zenawi

25/01/2012
L’alternative Zenawi

L'Afrique risque d'être privée d'accès aux énergies fossiles, en raison des hausses des cours, et n'aura pas d'autre option que de se tourner vers les énergies alternatives, a affirmé mercredi le Premier ministre éthiopien Meles Zenawi (photo).

Le chef de gouvernement éthiopien, qui s'exprimait lors du Forum économique mondial (WEF) à Davos, a estimé que le coût élevé de l'énergie classique pourrait au final bénéficier aux pays en développement en les obligeant à accélérer le rythme de l'innovation.
 
La plupart des Africains seront exclus de l'énergie moderne, il est donc crucial d'avoir accès aux carburants verts et à l'énergie solaire, a ajouté M. Meles.
 
En Afrique, nous pensons que les énergie fossiles sont déjà rationnées. (...) Peut-être qu'il s'agit d'une forme de bénédiction, qui nous force à chercher un approvisionnement alternatif, a-t-il poursuivi.
 
Selon le Premier ministre éthiopien, un projet de transport ferroviaire en Ethiopie alimenté à l'énergie hydroélectrique représente le type de projet qui prévaudra à l'avenir.
 
L'Afrique n'a pas d'autre option que de suivre la voie du développement vert, a insisté le Premier ministre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.