L’opposition rejette le résultat du référendum

23/12/2012
L’opposition rejette le résultat du référendum

L'opposition égyptienne va faire appel du résultat du référendum sur un projet de Constitution, estimant que la victoire annoncée résulte de la fraude, a déclaré dimanche un des ses chefs de file.

Le Front du salut national, principale coalition de l'opposition, va faire appel du résultat de ce référendum en raison de la fraude et des violations des règles électorales, a déclaré lors d'une conférence de presse l'un des principaux dirigeants du FSN, le nationaliste de gauche Hamdeen Sabbahi.

Le FSN a affirmé dans un communiqué que la victoire du oui au référendum sur un projet de Constitution, annoncée par les islamistes qui soutiennent le texte et les médias gouvernementaux est due à la fraude, aux violations et aux irrégularités constatées.

Les Frères musulmans, dont est issu le président Mohamed Morsi, et les médias gouvernementaux ont affirmé tôt dimanche matin que le oui l'avait emporté par 64% des votants lors de ce référendum qui s'est tenu en deux phases, les 15 et 22 décembre.

Les résultats officiels de ce référendum qui a profondément divisé le pays et donné lieu à de nombreuses manifestations parfois violentes doivent être proclamés lundi par la commission électorale, selon le quotidien gouvernemental al-Ahram.

Un autre dirigeant de l'opposition laïque, Amr Hamzawy, a déclaré lors de cette conférence de presse que nous demandons à la commission (électorale) d'enquêter sur les irrégularités avant d'annoncer les résultats officiels.

Notre combat est pacifique, nous voulons faire tomber une Constitution invalide en arguant des irrégularités et du faible taux de participation, -estimé officieusement à 32% environ-, a-t-il poursuivi.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.