La Guinée Equatoriale dit craindre une attaque terroriste

20/03/2015
La Guinée Equatoriale dit craindre une attaque terroriste

Teodoro Obiang Nguema

Le président de la Guinée équatoriale, Teodoro Obiang Nguema, a affirmé que son pays était visé par des menaces terroristes lors d'une intervention à la télévision nationale au moment où un impressionnant dispositif de sécurité a été déployé dans la capitale Malabo, indique togodiplomatie.info.

L'Afrique centrale fait face à un phénomène qu'elle n'avait jamais connu, le phénomène du terrorisme, a-t-il dit jeudi soir, faisant allusion au groupe islamiste nigérian Boko Haram, qui a multiplié attaques et enlèvements dans le nord du Cameroun et dans une moindre mesure au Tchad et au Niger ces derniers mois.

Le terrorisme est déjà arrivé au Cameroun, et du Cameroun à la Guinée équatoriale, il y a quelques kilomètres seulement, a-t-il ajouté.

Le nord-est du Cameroun, la région visée par les raids de Boko Haram, est cependant située à un millier de kilomètres de Malabo, dans le sud-ouest de la Guinée équatoriale.

Jeudi, le chef de l'Etat a rendu visite aux soldats du centre d'instruction des forces armées et de sécurité de Mosala, près de la capitale, lors de manoeuvres militaires. Sur les images télévisées, on voit une simulation d'affrontements entre des soldats équato-guinéens et un groupe d'insurgés. 

Je suis venu vous encourager à poursuivre les exercices militaires ou manoeuvres, car il y a certains groupes terroristes qui déstabilisent les Etats (d'Afrique), les informations que nous recevons sont graves, a déclaré le président Obiang sans citer nommément Boko Haram.

Il a affirmé disposer d'informations suffisantes pour craindre une attaque sur le sol équato-guinéen.

Soyez préparés pour être en mesure de les repousser, il faut les repousser, nous allons multiplier les exercices pour nous défendre par tous les moyens, a-t-il dit sans préciser la nature de ses informations sur la menace présumée.

Si les assaillants viennent par mer puisque nous sommes entourés de la mer (Malabo est située sur une île), la marine, l'aviation et l'armée de terre doivent pouvoir répondre, a expliqué Teodoro Obiang Nguema. 

Depuis quelques jours, un impressionnant dispositif sécuritaire a été déployé à Malabo. Sur les grandes artères et principaux de la ville, patrouilles militaires et contrôles policiers se sont multipliés.

Petit pays pétrolier du golfe de Guinée dirigé d'une main de fer par le président Obiang depuis 1979, la Guinée Equatoriale a déjà eu a faire face à des actes de piraterie maritime dans ses eaux territoriales, mais jamais aux islamistes de Boko Haram.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Stimuler les investissements dans les infrastructures

Développement

Abidjan accueille pendant deux jours une table ronde régionale sur la gouvernance et les outils dans le domaine des infrastructures. 

Gestion externe des hôpitaux publics

Santé

Le Togo s’est lancé dans une politique de gestion externe des hôpitaux publics. L’objectif est de parvenir à meilleure qualité des soins.

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours.