La junte quittera le pouvoir en mars 2011

07/05/2010
La junte quittera le pouvoir en mars 2011

La junte militaire au pouvoir au Niger a décidé que la transition aurait une durée d'un an, à compter du coup d'Etat du 18 février 2010, a annoncé mercredi soir son porte-parole à la télévision publique.
"Le Conseil suprême pour la restauration de la démocratie (CSRD, junte) (...) décide d'accepter la proposition faite par le Conseil consultatif de fixer la durée de la transition à 12 mois à compter du 18 février 2010", a déclaré en fin de soirée le colonel Abdoul-Karim Goukoye sur les antennes de Télé Sahel.
Le colonel Goukoye a précisé que le CSRD a pris cette décision après avoir "pris en en compte les enrichissements et les suggestions du gouvernement" et "après une profonde analyse de la situation actuelle du Niger".
Le Conseil consultatif, une instance mise en place par la junte dirigée par le chef d'escadron Salou Djibo, avait proposé que la transition ait une durée d'un an, jusqu'au 1er mars 2011.
Après le putsch du 18 février qui a mis fin à dix ans de pouvoir du président Mamadou Tandja, la junte a promis de céder le pouvoir aux civils à l'issue de la transition marquée par des élections, notamment présidentielle.
La junte a décidé de "reformuler l'agencement" proposé par le Conseil pour les différentes consultations à venir, a précisé son porte-parole.
Elles doivent être organisées pendant la transition selon l'ordre suivant: référendum constitutionnel, élections locales, législatives et enfin scrutin présidentiel. Les dates de ces échéances n'ont pas été indiquées.
Formé de 131 représentants des principales composantes socio-professionnelles du pays, le Conseil consultatif avait proposé la date du 24 octobre pour l'organisation du référendum sur la nouvelle Constitution et le 26 décembre pour le premier tour de la présidentielle couplée aux législatives.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.