La méningite fait des ravages au Burkina

17/03/2010
La méningite fait des ravages au Burkina

La méningite de type cérébro-spinale qui frappe régulièrement le Burkina Faso a fait 42 nouveaux morts la semaine dernière, portant à 378 le nombre de décès dus à cette maladie dans le pays depuis le début de l'année, a indiqué mercredi le ministère de la Santé.
"Depuis le 1er janvier jusqu'au dimanche 14 mars, l'ensemble des districts sanitaires a notifié un total cumulé de 2.520 cas suspects de méningite dont 378 décès, soit 15% de létalité", a déclaré le directeur de la lutte contre la maladie au ministère de la Santé, le docteur Sylvestre Tiendrébéogo.
Le dernier bilan arrêté le 7 mars faisait état d'un total de 336 décès pour 2.188 cas suspects.
Le dr Tiendrébéogo s'exprimait devant des responsables locaux de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), du Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF), de la Croix-rouge et d'ONG.
Selon ce responsable, des campagnes de vaccination réactives seront entreprises dans les districts sanitaires de Séguénéga (nord) et de Djibo (nord) "dans la semaine, ou tout au plus en début de semaine prochaine".
Le Burkina Faso est situé au coeur de la ceinture africaine de la méningite qui s'étend du Sénégal à Djibouti.
L'an dernier, la méningite a tué 683 personnes dans le pays, en particulier durant la période de la saison sèche (décembre à mai).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Combattre les causes premières de la pauvreté

Développement

Un segment ministériel du Forum politique de haut-niveau sur le développement durable s’est ouvert hier à New York.

Trouver tout de suite !

Santé

Comment trouver l’hôpital le plus proche, une pharmacie, un médecin, un spécialiste ou un laboratoire d’analyses médicales ?

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

En pointe dans l'urgence

Santé

Le Togo dispose depuis quelques semaines à l'hôpital d'Atakpamé d'une unité de traumatologie de pointe. Un film vient d'être réalisé sur ce projet mené avec Israël.