Lassana Bathily : héros de la République

15/01/2015
Lassana Bathily : héros de la République

Lassana Bathily

La France a décidé d'accorder la naturalisation française à Lassana Bathily, employé musulman malien d'un supermarché casher de Paris qui avait aidé des clients juifs à se dissimuler dans une chambre froide du magasin attaqué par le jihadiste Amédy Coulibaly, a annoncé le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. L'information est donnée par togodiplomatie.info.

Cette naturalisation interviendra mardi, a précisé le ministre, en louant son acte de bravoure. En France depuis 2006, Lassana Bathily, 24 ans, avait déposé en juillet 2014 une demande de naturalisation.

Les messages de félicitations venus du monde entier, les bravo, t'es un héros et le coup de fil du président français François Hollande n'y font rien: depuis ce vendredi 9 janvier, le jeune Malien n'est pas très bien. Je suis triste. Un ami est parti et il était très jeune. Il parle de Yohan Cohen, 20 ans, son collègue. Un des quatre hommes juifs tués par Amédy Coulibaly.

Lassana, visage doux cadré par une barbichette noire, est un musulman pratiquant. Il travaille depuis quatre ans dans le supermarché casher de l'est parisien avec des juifs et d'autres musulmans, qui avait été la cible d'Amédy Coulibaly. Le jihadiste a été abattu par la police qui a libéré tous les otages qu'il retenait.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.