Le Ghana signe un contrat majeur avec ENI

24/11/2014
Le Ghana signe un contrat majeur avec ENI

Le Ghana a commencé à extraire du pétrole fin 2010

Le Ghana a annoncé lundi avoir signé un contrat d'exploration off-shore de six milliards de dollars avec le géant italien du pétrole Eni, espérant ainsi augmenter sa production pétrolière et gazière naissante.

Le ministre ghanéen du Pétrole Emmanuel Armah Kofi Buah a confirmé la signature de ce contrat dans un communiqué, précisant qu'il concernait le bloc Cape Three Points. Ce bloc doit entrer en production mi-2017 ce qui permettra d'augmenter la capacité de production du pays.

Le Ghana, qui a commencé à extraire du pétrole fin 2010 sur le champ Jubilee, a peiné jusqu'ici à atteindre ses objectifs de production, notamment en raison du manque d'infrastructures, dû au manque d'intérêt des investisseurs étrangers.

Pour l'instant, le Ghana, deuxième puissance économique d'Afrique de l'Ouest grâce à ses exportations d'or et de cacao, produit environ 100.000 barils de pétrole par jour.

Les coupures d'électricité sont toujours très fréquentes au Ghana, surtout en dehors d'Accra, la capitale, et les succès éonomiques du pays, qui a connu une forte croissance ces dernières années, ont été ternis par une forte inflation et des difficultés à maîtriser sa dette publique. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Caractère imprescriptible des actes de torture

Justice

La torture vise à briser la personnalité de la victime et constitue une négation de la dignité inhérente à l'être humain. 

Le foot togolais achève sa convalescence

Sport

Le congrès de la Fédération togolaise de football (FTF) s’est déroulé samedi à Kara (nord du Togo).

Coup de pouce aux cantines scolaires

Développement

Orabank-Togo a remis un chèque de près de 15 millions de Fcfa pour appuyer le programme de cantines scolaires.