Le PJD obtiendrait une centaine de sièges

26/11/2011
Le PJD obtiendrait une centaine de sièges

Les islamistes du Parti justice et développement (PJD) revendiquent plus de cent sièges sur 395 aux législatives de vendredi au Maroc.


Si le PJD remporte ces élections, le roi sera obligé de nommer un Premier ministre dans ses rangs, selon la nouvelle Constitution.

Le taux de participation a atteint 45% selon les premières estimations annoncées par le ministre marocain de l'Intérieur Taib Cherkaoui.

Les coalitions qui vont avoir lieu pour former le prochain gouvernement seront avec les partis de la Koutla, une alliance datant de 1992 regroupant, notamment, l'Istiqlal (le parti de l'actuel Premier ministre Abbas El Fassi) et l'Union socialiste des forces populaires (coalition gouvernementale).

Plus de 30 partis, représentés par 7.100 candidats, participaient à ces législatives pour élire 395 députés à la première chambre du parlement marocain.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.