Les rebelles veulent leur part de pétrole

18/05/2011
Les rebelles veulent leur part de pétrole

Les rebelles libyens ont annoncé mercredi leur volonté de représenter leur pays à la prochaine réunion de l'OPEP en juin et affirmé que le patron du pétrole libyen se trouvait à Vienne, sans pouvoir confirmer sa défection.

La Libye, membre de l'Organisation des pays producteurs de pétrole (Opep), exportait en temps normal 1,49 million de barils par jour, en majeure partie (85%) vers l'Europe, selon l'Agence internationale de l'énergie (AIE). Mais sa production a fortement chuté après le début de la révolte le 15 février.

Les rebelles contrôlant l'Est de la Libye avaient indiqué début mai qu'ils n'envisageaient pas de reprendre les exportations de pétrole et que leur priorité pour le moment était de protéger les installations pétrolières.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.