Les rebelles veulent leur part de pétrole

18/05/2011
Les rebelles veulent leur part de pétrole

Les rebelles libyens ont annoncé mercredi leur volonté de représenter leur pays à la prochaine réunion de l'OPEP en juin et affirmé que le patron du pétrole libyen se trouvait à Vienne, sans pouvoir confirmer sa défection.

La Libye, membre de l'Organisation des pays producteurs de pétrole (Opep), exportait en temps normal 1,49 million de barils par jour, en majeure partie (85%) vers l'Europe, selon l'Agence internationale de l'énergie (AIE). Mais sa production a fortement chuté après le début de la révolte le 15 février.

Les rebelles contrôlant l'Est de la Libye avaient indiqué début mai qu'ils n'envisageaient pas de reprendre les exportations de pétrole et que leur priorité pour le moment était de protéger les installations pétrolières.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

'Un Parlement des peuples'

Cédéao

Le Premier Ministre Komi Selom Klassou a ouvert mardi à Lomé la session extraordinaire du Parlement de la Cédéao.

Le Togo et l'Egypte ciblent les jeunes

Coopération

Victoire Dogbe-Tomegah, la ministre en charge de la Jeunesse, effectue depuis mardi une visite de travail en Egypte.

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.