Licorne sécurise l’aéroport d’Abidjan

03/04/2011
Licorne sécurise l’aéroport d’Abidjan

La force française Licorne présente à Abidjan, en coordination avec l’ONUCI, a pris le contrôle de l'aéroport de la capitale économique où des combats font rage depuis jeudi soir et Paris a envoyé 300 soldats en renfort en Côte d'Ivoire, a annoncé dimanche l'état-major des armées.
Le camp militaire français à Abidjan se situe à Port-Bouët, près de l'aéroport international dont le contrôle était assuré par la force de l'ONU.
Dans le même temps, l'effectif de la force Licorne a été porté à environ 1.400 hommes, avec l'envoi en renfort de deux compagnies supplémentaires, soit près de 300 hommes, a indiqué le colonel Burkhard.
La force Licorne, dont l'effectif avait été récemment porté à environ 1.100 hommes, a pour mission principale de soutenir l'Onuci et d'assurer la sécurité des Français et étrangers en temps de crise.
Plus de 1.500 étrangers, dont 700 Français, étaient regroupés samedi soir dans le camp militaire français de Port-Bouët sous la protection de cette force, selon l'armée française.
Les combats ont fait rage vendredi et samedi à Abidjan entre les forces du chef d'Etat ivoirien sortant Laurent Gbagbo, qui s'accroche au pouvoir, et celles de son rival Alassane Ouattara, reconnu président élu par la communauté internationale après la présidentielle de novembre.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

'Un Parlement des peuples'

Cédéao

Le Premier Ministre Komi Selom Klassou a ouvert mardi à Lomé la session extraordinaire du Parlement de la Cédéao.

Le Togo et l'Egypte ciblent les jeunes

Coopération

Victoire Dogbe-Tomegah, la ministre en charge de la Jeunesse, effectue depuis mardi une visite de travail en Egypte.

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.