Mali : trois Européens tués à Bamako

07/03/2015
Mali : trois Européens tués à Bamako

Bamako, la capitale malienne

Trois Européens, dont un Français et un Belge, et deux Maliens ont été abattus dans la nuit de vendredi à samedi dans une attaque contre un restaurant de Bamako. Paris et Bruxelles ont vivement dénoncé un attentat "lâche" et "ignoble". Deux militaires suisses ont été blessés.

Selon la police malienne, au moins un homme armé est entré peu après minuit heure locale dans le restaurant La Terrasse, situé dans un quartier de la capitale malienne apprécié des expatriés, et a ouvert le feu. "C'est une attaque terroriste, même si nous attendons des précisions. Selon un bilan provisoire, il y a quatre morts: un Français, un Belge et deux Maliens", a déclaré un policier sur place.

Mais une source à l'hôpital Gabriel Touré de Bamako a ensuite indiqué qu'un troisième Européen, dont la nationalité n'a pas pu être établie immédiatement, était mort lors de son admission dans cet établissement.

De plus, huit personnes ont été blessées, selon cette source hospitalière. Parmi eux, deux militaires suisses. Ils ont été hospitalisés. Ils se trouvent dans un état "stable mais critique", a annoncé samedi le Département fédéral de la défense (DDPS).

Les deux Suisses étaient conscients et pouvaient parler lors de leur transfert à l'hôpital, précise le Centre de compétences de l'Armée suisse pour les missions à l'étranger (SWISSINT) dans un communiqué. L'un d'entre eux est actif dans le secteur de la lutte contre les mines, l'autre dans la sécurisation des stocks d'armes et de munitions. Un troisième militaire suisse se trouvait dans l'établissement au moment de l'attaque. Actuellement, cinq Suisses sont engagés au Mali.

Un quotidien privé de Bamako, "Le Combat", a affirmé sur son site web qu'un homme et une femme avaient ouvert le feu avec des armes de gros calibre pendant qu'un troisième assaillant montait la garde à l'entrée du restaurant, mais cette information n'a pas pu être vérifiée immédiatement. Selon ce journal, des témoins ont déclaré avoir vu les agresseurs s'échapper dans au moins deux véhicules.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours. 

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.