Massacre à Abidjan

17/03/2011
Massacre à Abidjan

Entre 25 et 30 civils ont été tués jeudi, selon l'ONU, au cours d'une attaque à l'arme lourde à Abobo, un quartier d'Abidjan, par "les forces armées du camp" du président sortant ivoirien Laurent Gbagbo, un des drames les plus sanglants depuis le début de la crise post-électorale.
Jeudi, des tirs, notamment à l'arme lourde, ont été également entendus dans le quartier d'Adjamé, qui abrite deux importants camps militaires sur la route du Plateau, quartier administratif où se trouve le palais présidentiel de M. Gbagbo.
A la frontière de ces deux quartiers, une attaque a été repoussée au ministère de la Défense, a rapporté la radio-télévision d'Etat RTI.
Des tirs ont aussi retenti dans le quartier résidentiel de Cocody, où se trouve le siège de la RTI.
Depuis le début de la semaine, des affrontements ont éclaté à Port-Bouët 2, un secteur pro-Ouattara dans le quartier de Yopougon (ouest), considéré comme un bastion de M. Gbagbo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.