Massacre à Abidjan

17/03/2011
Massacre à Abidjan

Entre 25 et 30 civils ont été tués jeudi, selon l'ONU, au cours d'une attaque à l'arme lourde à Abobo, un quartier d'Abidjan, par "les forces armées du camp" du président sortant ivoirien Laurent Gbagbo, un des drames les plus sanglants depuis le début de la crise post-électorale.
Jeudi, des tirs, notamment à l'arme lourde, ont été également entendus dans le quartier d'Adjamé, qui abrite deux importants camps militaires sur la route du Plateau, quartier administratif où se trouve le palais présidentiel de M. Gbagbo.
A la frontière de ces deux quartiers, une attaque a été repoussée au ministère de la Défense, a rapporté la radio-télévision d'Etat RTI.
Des tirs ont aussi retenti dans le quartier résidentiel de Cocody, où se trouve le siège de la RTI.
Depuis le début de la semaine, des affrontements ont éclaté à Port-Bouët 2, un secteur pro-Ouattara dans le quartier de Yopougon (ouest), considéré comme un bastion de M. Gbagbo.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !