Mutharika demande le départ de Gbagbo

08/12/2010
Mutharika demande le départ de Gbagbo

Le président de l'Union africaine (UA), le Malawite Bingu wa Mutharika (photo), a estimé mercredi que le chef de l'Etat sortant en Côte d'Ivoire Laurent Gbagbo devait se retirer pour "respecter la volonté du peuple" et éviter un "bain de sang" après l'élection présidentielle.
Le leader de l'opposition Alassane Ouattara "est le vainqueur de l'élection. Le président Gbagbo devrait respecter la volonté du peuple exprimée par les urnes et de ce fait, doit se retirer pour éviter un autre bain de sang en Afrique", a déclaré le président du Malawi dans un communiqué.
"Il est grand temps que les leaders africains respectent la volonté du peuple exprimée par les urnes", a-t-il poursuivi. M. Mutharika s'est dit "attristé" que Laurent Gbagbo ait prêté serment durant les efforts de médiation de l'ex-président sud-africain Thabo Mbeki, envoyé par l'UA dimanche et lundi en Côte d'Ivoire. Cela "a accru la crise constitutionnelle", a-t-il souligné.
Le président de l'UA a appelé les leaders politiques ivoiriens à "se rapprocher et à trouver une solution durable".
Il a estimé, comme la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'ouest (Cédéao) et les observateurs internationaux, que le second tour de l'élection présidentielle, le 28 novembre, avait été remporté par M. Ouattara, donné vainqueur par la Commission électorale indépendante (CEI) avec 54,1% des suffrages.
Mais le Conseil constitutionnel, acquis à M. Gbagbo, a ensuite invalidé ces résultats et l'a proclamé président avec 51,45%.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Roy : 'Adebayor est très important pour nous'

Sport

Adebayor a été incroyablement physique contre la Côte d’Ivoire. Claude Le Roy ne tarit pas d'éloges sur le capitaine des Eperviers.

Eléphants et Eperviers se séparent sur un nul

Sport

Le Togo et la Côte d’Ivoire ont fait match nul lundi à Oyem (0-0). La CAN commence bien pour les Eperviers.

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).