Naissance du 54e pays africain

08/07/2011
Naissance du 54e pays africain

Le Sud-Soudan a officiellement accédé à son indépendance, le 9 juillet, six mois après l'avoir décidé par référendum. Sous le coup de minuit, les Sud-Soudanais ont accueilli leur nouvel État indépendant avec une explosion de joie.

Les habitants ont dansé dans les rues de la capitale, Juba, jouant des percussions et scandant le nom du président, Silva Kiir.

L'indépendance est le point culminant d'un processus lancé à la suite de l'accord de paix de 2005, qui a mis fin à plusieurs années d'une guerre entre le Nord et le Sud, qui a coûté la vie à au moins deux millions de personnes.

La République du Sud-Soudan devient ainsi le 54e pays africain et le 193e pays membre de l'ONU. Sa scission d'avec le Nord ampute d'une portion importante de son territoire le Soudan, qui était jusque là le plus grand pays du continent.

Quelques heures avant son accession à l'indépendance, le pays dont elle vient de se séparer a été parmi les premiers à reconnaître le nouvel État. « La République du Soudan annonce qu'elle reconnaît la République du Sud-Soudan en tant qu'État indépendant, sur les frontières du 1er janvier 1956 », a déclaré à la télévision d'État le ministre des Affaires présidentielles, Bakri Hassan Saleh.

Plus tard dans la journée, des représentants de la communauté internationale, dont le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, participeront à une cérémonie officielle tenue à Juba. L'ancien secrétaire d'État américain Colin Powell ainsi que le président soudanais, Omar El-Béchir, qui reste très impopulaire dans l'ancienne province soudanaise, y prendront part.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Evala : clap de fin

Culture

Les luttes traditionnelles en pas Kabyè sont presque terminées. Faure Gnassingbé a assisté samedi aux ultimes rencontres.

Vous développez un projet structurant ?

Coopération

Des représentants togolais participeront du 17 au 19 septembre à Genève à la 2e conférence internationale des jeunes francophones (CJF).

26 pays représentés au prochain sommet de Lomé

Cédéao

La Cedeao et la Ceeac tiendront sommet le 30 juillet à Lomé pour discuter terrorisme et lutte contre la radicalisation. 

C'est bien, mais peut mieux faire

Uemoa

Les Etats membres de l’UEMOA doivent renforcer leurs capacités de mobilisation des recettes fiscales.