Nigeria : les barbares

07/05/2014
Nigeria : les barbares

Le nombre de jeunes filles enlevées dimanche lors du dernier rapt attribué au groupe islamiste armé Boko Haram dans le nord-est du Nigeria s'élève à 11, selon un nouveau bilan donné mercredi par un responsable local.

Après avoir attaqué un village dans l'Etat de Borno, dimanche soir, et enlevé huit adolescentes, les ravisseurs ont attaqué un deuxième village tout proche et enlevé trois autres filles.

Au total, les combattants de Boko Haram ont enlevé 11 filles âgées de 12 à 15 ans dans les villages de Warabe et Wala, a-t-il précisé.

Boko Haram, qui veut dire L'éducation occidentale est un péché en haoussa, la langue la plus parlé dans le nord du Nigeria, a commis plusieurs attaques dans des écoles, des lycées et des universités par le passé, mais ces enlèvements en masse d'adolescentes sont un fait nouveau.

La menace de Boko Haram de vendre comme esclaves les lycéennes enlevées mi-avril à Chibok, brandie par le chef du groupe islamiste, a suscité une indignation mondiale.

Le président américain Barack Obama a déclaré mardi soir qu'une équipe d'experts américains, composée de militaires et policiers notamment, avait déjà été envoyée sur place pour aider les autorités nigérianes à retrouver les jeunes filles enlevées.

Le président François Hollande a assuré mercredi que la France fera tout pour aider le Nigeria à retrouver les jeunes filles enlevées.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

TogoCel est un supporter enthousiaste

Sport

Togo Cellulaire met la main au porte-monnaie. Son directeur général a remis un chèque de 75 millions de Fcfa au comité de mobilisation de la CAN.

Le Togo au seuil du Compact

Coopération

Le Togo a franchi une étape décisive l’année dernière dans le processus devant conduire à son éligibilité au MCA.

Le PUDC se déploie dans tout le pays

Développement

Le Togo a lancé il y a quelques mois un ambitieux projet dénommé le Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC).

Opération neutralisation

Faits divers

Un Togolais et un Burkinabé ont été présentés jeudi à la presse par la police. Arrêtés récemment, ils font partie d’un gang de coupeurs de routes.