Nouvel acte de piraterie au large du Nigeria

24/02/2016
Nouvel acte de piraterie au large du Nigeria

Le Bourbon Liberty 244 © Maritime Connector

Le groupe français de services maritimes à l'industrie pétrolière Bourbon a annoncé mercredi qu'un de ses navires avait été attaqué en mer au large du Nigeria, et que deux membres d'équipage avaient été enlevés.

En avril 2015, un autre navire du groupe, le Surfer 1440, avait également subi une attaque au large des côtes du Nigeria et trois membres d'équipage avaient été enlevés, puis libérés un mois plus tard sains et saufs.

Située sur le delta du Niger, dans le sud du pays, Port Harcourt est le centre névralgique de la production de pétrole du Nigeria. Depuis plusieurs années, les employés du secteur, étrangers comme locaux, sont la cible de prédilection de groupes armés qui sabotent aussi régulièrement les infrastructures pétrolières.

La piraterie maritime s’est développée dans le Golfe de Guinée. Le Nigeria, mais également le Bénin, le Togo et le Ghana en sont régulièrement victimes.

A l’initiative des autorités togolais et en partenariat avec l’Union africaine, un sommet sur la sécurité maritime aura lieu à Lomé le 15 octobre prochain.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Billetterie nouvelle génération

Tech & Web

Le Togolais Micheal Brice vient de lancer une application de billetterie sur 7 pays d’Afrique (Bénin, Côte d'ivoire, Gabon,  Burkina-Faso, Sénégal, Cameroun et Togo).

Liberté, modernité, efficacité

Justice

Le secteur de la justice est en phase d'évolution et de modernisation. Un audit donne des pistes pour davantage d'efficacité. 

Mango et Dapaong bénéficient d'un appui de l'UE

Coopération

L'UE va consacrer plus de 300 millions à la réhabilitation du réseau d’eau potable à Mango et Dapaong.

Klassou lance la riposte

Santé

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, a reçu jeudi Christian Maoula, le directeur d’ONUSIDA pour le Togo.