Nouvelle tournée d’Obama en Afrique

21/05/2013
Nouvelle tournée d’Obama en Afrique

Le président américain Barack Obama effectuera une tournée africaine du 26 juin au 3 juillet en Afrique. Il se rendra successivement au Sénégal, en Afrique du Sud et en Tanzanie.

Fin mars, M. Obama avait reçu son nouvel homologue sénégalais Macky Sall et trois autres dirigeants africains élus, en saluant dans leurs pays des démocraties solides et émergentes.

M. Obama avait déjà reçu conjointement quatre dirigeants de pays africains à la Maison Blanche, le 29 juillet 2011: les présidents béninois Boni Yayi, guinéen Alpha Condé, nigérien Mahamadou Issoufou et ivoirien Alassane Ouattara. Il leur avait promis que les Etats-Unis resteraient des partenaires inconditionnels des pays africains démocratiques.

En juin 2012, M. Obama avait en outre dévoilé sa stratégie en faveur du développement de l'Afrique, avec l'objectif de renforcer la sécurité et la démocratie dans un continent qui fait face à la menace d'Al-Qaïda et à une offensive économique chinoise.

Ce plan vise à encourager le potentiel économique sensationnel du continent en matière de croissance afin de tirer des millions d'Africains de la pauvreté, dans un continent associé à la misère et aux conflits, en insistant sur quatre points: renforcer les institutions démocratiques, stimuler la croissance et les investissements, donner la priorité à la paix et la sécurité et promouvoir le développement.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.