OPA angolaise sur Portugal Telecom

09/11/2014
OPA angolaise sur Portugal Telecom

Apax, Telefonica et Altice sont aussi dans la course au rachat

La femme d'affaires Isabel dos Santos, fille du président angolais, a lancé dimanche une offre publique d'achat (OPA) sur la holding Portugal Telecom SGPS, qui détient 25,6% de l'opérateur de télécommunications brésilien Oi.

Mme dos Santos, à travers sa société Terra Peregrin, dont le siège est à Lisbonne, offre un prix de 1,35 euro par action, ce qui valorise PT SGPS à 1,2 milliard d'euros, a annoncé l'entreprise dans un communiqué.

La holding PT SGPS, cotée à la Bourse de Lisbonne, détient plus d'un quart du brésilien depuis le mois de mai en échange de l'intégration dans Oi de ses actifs, dans le cadre d'une fusion en cours entre les deux opérateurs.

PT SGPS a également un droit de veto sur la vente de ces actifs ainsi qu'un prêt de 897 millions d'euros à Rioforte, holding du groupe Espirito Santo aujourd'hui insolvable.

Ce prêt accordé en avril par Portugal Telecom avait semé la discorde entre Oi et l'opérateur portugais, qui avait dû accepter de réduire de 38% à 25,6% sa part dans la nouvelle entité qui devait naître de leur fusion.

Les actifs de l'opérateur historique portugais, rassemblés sous le nom de PT Portugal sont depuis octobre au centre de l'intérêt de plusieurs acheteurs potentiels.

Parmi eux, le groupe portugais de télécommunications NOS, dont Isabel dos Santos est actionnaire, qui a annoncé mercredi vouloir entrer dans la course au rachat de PT Portugal.

Altice, maison mère du câblo-opérateur français Numericable, avait offert lundi 7,025 milliards d'euros à Oi pour acquérir Portugal Telecom. 

Le fonds d'investissement britannique Apax Partners ainsi que les opérateurs de télécommunications espagnol Telefonica et britannique Vodafone sont également sur les rangs.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.